Les experts sont unanimes: LinkedIn est un réseau indispensable car c’est une plateforme qui est systématiquement consultée par les recruteurs et qui, selon les cabinets de recrutement, est même l’une des premières sources de recrutement, notamment chez Michael Page. « Il faut donc absolument y être et surtout soigner son profil, conseille Gilles Klass. Mais surtout il faut s’assurer de la cohérence absolue entre votre CV et votre profil LinkedIn. » Ce point a également été souligné par d’autres experts. « La concordance entre les deux permet en effet d’inspirer la confiance« , précise Nathalie Mazy.

 

Assurez-vous d’avoir une cohérence absolue entre votre CV et votre profil LinkedIn. Cela permet d’inspirer la confiance au recruteur.

Iris Houtaar insiste: « LinkedIn est parfois le chemin le plus court vers le job de vos rêves. Mais un profil bâclé peut aussi être aussi la raison pour laquelle votre candidature atterrit directement dans la corbeille.« 

Se contenter de créer une page sur ce réseau et y mentionner quelques expériences professionnelles ne suffit pas pour décrocher un emploi, ajoute-t-elle. Lisez donc dans l’encadré ci-dessous quelques conseils pour optimiser votre profil.

Alors bien sûr, si LinkedIn augmente considérablement votre visibilité ainsi que les chances d’être contacté et peut-être embauché par les bons recruteurs, « il n’est pas une fin en soi car le processus de sélection doit encore se dérouler (voir point 5) », nuance Philippe Meysman.

 

Optimisez votre profil LinkedIn: Voici quelques conseils de Cabinet de recrutement
  • Adressez-vous au recruteur idéal en adaptant votre profil en fonction de ce public. Son contenu doit pouvoir le convaincre que vous êtes le candidat idéal.
  • Utilisez des mots-clés ciblés et pertinents pour le nom de votre fonction, vos compétences et votre résumé.
  • Mettez l’accent sur vos réalisations dans le chapitre « Expériences professionnelles ». N’indiquez pas seulement quelles étaient vos responsabilités et vos tâches.
  • Trouvez un bon titre. C’est crucial pour vous démarquer et attirer l’attention. Dites qui vous êtes et pourquoi vous seriez un atout pour un employeur.
  • Demandez des recommandations à des (ex-)collègues. Vous étoffez ainsi votre profil, et étayez vos compétences. Lorsque d’autres personnes montrent qu’elles vous estiment, cela renforce votre crédibilité auprès des employeurs potentiels.
  • Créez une URL personnalisée, il est plus facile de faire connaître votre profil si vous adaptez l’adresse web. Idéalement: linkedin.com/votrenom. N’hésitez pas à partager ce lien dans votre CV pour qu’on puisse vous trouver facilement.

 Rédaction du CV

Comme expliqué dans le point précédent, être présent sur LinkedIn n’est pas une raison valable pour passer l’étape de la rédaction d’un CV. « Aujourd’hui 10% des candidats ne nous envoient plus de CV et se contentent de nous envoyer un lien vers leur profil LinkedIn, explique Gilles Klass. Ce n’est pas une mauvaise démarche mais elle n’est pas suffisante: il faut encore et toujours envoyer son CV aux recruteurs.« 

Sur le fond, la rédaction d’un CV n’a pas changé: il doit toujours contenirles expériences, les réalisations, les diplômes obtenus, les langues parlées et les « soft skills » (c’est-à-dire les compétences dont nous disposons et qui n’ont pas été apprises lors d’une formation en particulier). Autrement dit, « ce sont les atouts d’une personne, l’expression de ses passions et de ses loisirs« , déclare Nathalie Mazy. « Cela indique au recruteur qui on est, au-delà de nos expériences professionnelles. C’est un atout supplémentaire car si le recruteur est face à deux CV à compétences et expériences similaires, ce sont les soft skills qui lui permettront de trancher.« 

« Le contenu du CV doit à chaque fois être adapté aux exigences de la fonction visée, conseille par ailleurs Iris Houtaar. Dans un bon CV, il ne suffit pas d’énumérer les fonctions que vous avez occupées et les responsabilités qui s’y rattachaient. Il est aussi crucial de souligner l’efficacité avec laquelle vous avez accompli toutes ces tâches à travers des résultats tangiblesRéalisations et responsabilités sont des notions différentes. Une réalisation ou prestation sert à expliquer de quelle manière vous avez apporté une plus-value à l’entreprise.« 

En revanche, sur la forme, le CV doit être à l’image de la société actuelle, à savoir un monde qui va très vite. « Il doit donc être pertinent et venir directement au fait, explique Lorraine le Pomellec. À ce titre, il doit tenir en deux pages maximum. » Mais au besoin pour les cadres avec une large expérience, « une version détaillée sera également mise à disposition », nuance Philippe Meysman.

Gilles Klass ajoute que le CV doit être désormais plus visuel, plus court et plus attractif (par exemple en intégrant les logos des entreprises) si le candidat veut garder l’attention du recruteur. Comme le dit l’adage: « less is more ».

Mais surtout, il doit être digital! Ce qui permet en plus d’ajouter des liens vers les sociétés pour lesquelles le candidat a déjà travaillé, afin de faciliter la tâche du recruteur.

Enfin, « attention à la lettre de motivation, insiste Gilles Klass. Il ne faut surtout pas qu’elle passe à la trappe et c’est ce qui risque d’arriver si vous envoyer deux pièces jointes au recruteur. Il ne prendra alors pas la peine d’ouvrir la seconde pièce jointe et donc de lire votre lettre. Vous avez dès lors tout intérêt à l’intégrer dans le même fichier PDF que votre CV et surtout en première position. De cette façon, le recruteur ne pourra pas la zapper. »

APPELEZ-NOUS
error: Content is protected !!
AFRICA TALENTS & LEADERS